Qu’est-ce qu’un bon logo ?

exemples de logos de marques connues

Les logos. On ne les voit même plus tellement nous sommes sollicités par les marques. Pourtant, le logo d’une marque ou d’une entreprise, c’est ultra important.

Le logo est la base de toute communication professionnelle. Un entrepreneur doit penser son logo dès qu’il a trouvé le nom de son entreprise. C’est le logo qui va l’identifier et le différencier. Il va aussi permettre de véhiculer de manière plus ou moins subtile les valeurs de l’entreprise et son domaine d’activité. On est d’accord que Caterpillar, fabricant d’engins de chantiers et Chanel, haute couture, n’auront pas les mêmes codes graphiques.

Un logo peut prendre différentes formes. Voici les différents types :

  • Typographique : le logo est constitué uniquement du nom de la marque, dans une police de caractère choisie.
  • Le monogramme : Des lettres ou les initiales de la marque qui forment un signe graphique identifiable
  • Le pictogramme : un symbole concret
  • Abstrait : Une forme abstraite constitue le logo
  • La mascotte : C’est une personnification de la marque
  • Classique : le logo est constitué du nom de la marque ou de l’entreprise, et d’un signe distinctif

 

Quelles sont les qualités d’un bon logo ?

Je suis certain de ne pas vous apprendre grand chose ici, mais un logo doit être avant tout reconnaissable. On le voit et on pense immédiatement à la parque. Un des plus bel exemple est le swoosh de Nike.

Un bon logo doit permettre d’identifier votre domaine d’activité, bien que ce ne soit pas une règle indispensable. Le meilleur contre exemple est la pomme d’Apple. En aucun cas elle n’évoque l’univers des nouvelles technologies. Mais dans certains domaines, la santé par exemple, il est indispensable que le logo reprenne des codes que nous avons tous intégré. Cela rassure les clients.

Un logo efficace doit être simple. Là encore, vous trouverez des contres exemples. Mais quand on démarre une entreprise et que l’on désire marquer les esprits, la simplicité est votre amie. Plus un logo est simple, plus il se retiendra facilement.

Il doit être intemporel. Il est fait pour durer dans le temps. De plus en plus, les entreprises font évoluer leur logo pour rester tendances et ne pas passer pour des vieux mastodons. Renault a fait évoluer plusieurs fois son losange, Mais le signe distinctif reste. Renault ne va pas passer d’un losange à une mascotte, ou un logo arrondi. Ca n’aurait aucun sens et perdrait les clients. L’évolution, oui. C’est possible et c’est même conseillé. Le logo doit aussi s’adapter au numérique. S’il a été créé il y a plusieurs dizaines d’années, une adaptation est parfois nécessaire.

Ce qui nous amène au dernier point : la polyvalence. Votre logo sera appliqué sur de nombreux supports dans de nombreux contextes. Une enseigne, une brochure, un camion, un site internet, une application mobile, une affiche sur un bus… Il pourra être utilisé en couleurs ou en noir.Votre logo doit être lisible dans ces différents contextes.

Quelle est ma méthode pour créer un logo ?

La création d’un logo peut prendre plus ou moins de temps, mais en général, il faut compter 3 à 5 jours de travail. Je commence toujours par rencontrer mon client et par le faire parler. J’ai besoin de sentir la personne qui personnifie sa marque ou son entreprise. Il y a des règles à suivre, mais c’est également une affaire de sensibilité.
Ensuite, nous définissons à qui nous nous adressons. Ca peut -être un public très restreint et facilement identifiable, ou au contraire une population très large.

A partir de là, je commence mes recherches sur le marché et la concurrence. Ca me permet de voir les codes utilisés et à reproduire ou à éviter. J’effectue ensuite une recherche typographique. Je ne suis pas certain que ce soit courant pour un graphiste de commencer par la typographie, mais ça me permet de donner une direction graphique par ce qu’elle véhicule. Dans un second temps, je pourrai modifier cette typographie et la rendre unique.

Une fois la sélection de typographie faite, je commence les recherches graphiques. Ces recherches, vous ne les verrez jamais. Ce sont des brouillons parfois sur papier, parfois directement dans un logiciel de PAO. Et les idées deviennent de plus en plus claires au fur et à mesure des recherches.

Je présente  souvent 3 pistes au client. Pas 10. C’est inutile et je préfère la qualité à la quantité. Trop de choix empêche également de faire un choix. Les différentes pistes peuvent être assez similaire dans le concept ou très différentes, ou bien je peux proposer des concepts différents. Dans tous les cas, je ne propose que des logos que je pourrais moi même utiliser si j’étais le client. De. La. Qualité.

Je présente ensuite les logos dans différentes déclinaisons, et je les présente toujours dans différents contextes d’usages. Jamais simplement sur une page blanche.
Si vous êtes commerçant, je vais utiliser la photo d’une vitrine et placer le logo dans l’enseigne. Je vais créer une maquette rapide d’une page web si votre communication sera majoritairement sur internet. Ou une couverture de catalogue si c’est approprié.

Une fois une piste choisie par le client, il y a souvent un peu travail de précision à faire. Trouver la couleur juste, la bonne épaisseur d’un filet, l’espacement idéal entre les lettres. Travail ô combien important puisque le diable est dans les détails.

Je remets enfin le dossier au client. Il y trouvera toutes les déclinaisons et tous les formats pour l’utiliser s’il le souhaite.

En outre, je peux également créer une charte graphique, les éléments de papeterie, des bannières de réseaux sociaux, une signature mail personnalisée pour compléter votre logo.

Si vous voulez en savoir plus, contactez-moi !

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans la même catégorie

Vous avez un projet ?