Webdesign : Maîtriser les principes de base de la conception web

Illustration 3D représentant la création graphique d'un site web

Vous souhaitez apprendre à concevoir des sites web ? Vous voulez savoir en quoi le webdesign est différent du graphisme print ? Alors cet article est fait pour vous. Nous vous expliquons les principes de base du design web et comment les appliquer pour créer des sites internet cohérents et attractifs.

En quoi le webdesign est-il différent du graphisme print ?

La conception de sites web et la conception graphique d’imprimés sont deux disciplines très différentes. Un très bon graphiste print ne saura pas nécessairement créer une interface web aux standards d’aujourd’hui sans maîtriser les impératifs techniques auxquelles font face les développeurs et les utilisateurs de sites web. Le contraire est aussi vrai. Les contraintes du format et celles de l’imprimeur sont nombreuses.

Introduction aux principes du webdesign

La conception Web commence par la prise en compte de l’expérience utilisateur. On sait que l’internaute lambda est impatient. Une expérience utilisateur désagréable vous fera baisser vos statistiques. L’UX en trois points : Ergonomie, fluidité et lisibilité. L’ergonomie permet à l’utilisateur de naviguer facilement à travers les différentes pages de votre site internet. Il pourra pour cela utiliser un menu et des sous menus mais aussi des liens hypertextes pour passer d’un sujet à un autre, ce qui nous amène au second point : la fluidité est le résultat d’une technique maîtrisée, par exemple des pages rapides à charger ou l’absence de bugs ou d’artefacts.

Elle est également liée au maillage interne (les liens hypertextes) qui permet de naviguer à l’instinct sans nécessairement passer par le menu. Enfin, une lisibilité optimale aide l’internaute à s’attarder sur une page et un contenu. Pour cela, la typographie doit être bien choisie, les contrastes suffisamment marqués et l’alternance entre texte et images doit être impeccable. Avant l’aspect esthétique, le concepteur graphique d’un site web doit donc être tourné vers l’utilisateur. Le graphisme viendra en complément et devra être au service de l’UX.

Il y a bien sûr d’autres points indispensables à prendre en compte comme le responsive : la capacité de votre site à s’adapter à tout type d’écran, y compris mobile. En effet, à la différence d’un prospectus ou d’une plaquette commerciale, vous ne pouvez pas choisir le support sur lequel votre site sera consulté. C’est donc une affaire de compromis. Votre site doit être fonctionnel sur tous les écrans et sur tous les navigateurs.

La conception web est un secteur fascinant et en constante évolution. Nouveaux usages, nouveaux outils, nouvelles tendances et nouveaux standards. Pour rester dans la course, il est indispensable de se tenir informé et de continuer d’apprendre.

Comment améliorer le graphisme de votre site web ?

Nous avons précédemment abordé les aspects primordiaux pour rendre un site internet agréable et facile à utiliser. Allons un peu plus loin.

Les bases du design graphique à prendre en compte lors de la conception sont la hiérarchie, la composition, la typographie, l’alignement, l’espace et le mouvement.

La hiérarchie

La hiérarchie est très importante. Nous revenons au principe d’ergonomie. La hiérarchie se joue sur deux niveaux : au niveau global, il s’agit de définir une arborescence intelligible et logique pour vos utilisateurs. Il faut compartimenter vos contenus par thème afin de permettre une compréhension de votre propos.

Ensuite, vous devrez proposer une hiérarchie pertinente à l’intérieur de vos pages web. L’organisation et la disposition des contenus déterminent leur importance. Cela permet aux utilisateurs de comprendre rapidement votre propos et votre argumentaire. Pour cela, créez des wireframes. Ne vous occupez pas d’esthétique à cette étape. Placez simplement vos contenus textes, images et boutons sur vos pages afin de choisir la meilleure disposition. Un fois que le déroulé vous paraît cohérent, passez à l’étape suivante.

exemple de wireframe

La composition

Une fois l’architecture définie et que vos contenus sont hiérarchisés sur chacune de vos pages, nous pouvons passer à la première étape qui va rendre votre site visuellement attractif : la composition. À partir des wireframes, modifiez la taille des éléments, choisissez la taille des titres, des sous-titres, de vos textes. Créez une dynamique et un équilibre à vos pages. C’est probablement, quand vous n’êtes pas graphiste, la partie la plus difficile. Mais c’est aussi ce qui donnera à votre site web un aspect professionnel. Pour vous faciliter la tâche, utilisez les grilles.

Les grilles

Les grilles sont utilisées dans le webdecrsign pour aider à structurer l’interface utilisateur d’un site web de manière cohérente et esthétiquement agréable. Elles permettent de définir la disposition des éléments (textes, images, boutons…) sur la page et d’assurer un alignement visuel cohérent. L’utilisation de grilles permet d’économiser du temps et d’améliorer l’expérience utilisateur globale en apportant cohérence, rythme, structure et lisibilité.

grille de mise en page sur le web

La typographie

Parfois sous estimée, l’importance de la typographie est capitale dans une conception graphique. Tout d’abord, c’est grâce à vos choix typographiques que vos textes seront plus ou moins lisibles. Ensuite, votre police de caractères va donner un style à votre site web. Quand vous utilisez une police de type « romane », par exemple une Times New Roman, vous envoyez un message très différent d’une police « Sans Serif », par exemple Roboto. Dans le premier cas, vous serez classique, élégant. Avec une Sans Serif, vous serez moderne et dynamique. Dans le cadre d’une conception web, privilégiez les polices Google Font qui permettront une intégration beaucoup plus simple.

L’espace négatif et la gestion des blancs

La gestion de l’espace négatif est importante en graphisme. Les blancs vont donner de la respiration à vos éléments graphiques donc les mettre en valeur. L’espace négatif est utilisé de manière stratégique pour attirer l’attention sur les éléments les plus importants, en donnant une sensation d’ordre et de propreté au design, et en créant un équilibre visuel. Utilisez l’espace négatif pour :

  1. Attirer l’attention : Créez un focus sur les éléments les plus importants en les mettant en valeur.
  2. Améliorer la lisibilité : Séparez les différents éléments et rendez le contenu plus lisible en créant des pauses visuelles.
  3. Créer un équilibre visuel : Dynamisez votre design en vos pages en créant un équilibre visuel ou un déséquilibre volontaire aux éléments du design.
  4. Donner une sensation d’ordre et de propreté : L’espace vide peut donner une sensation d’ordre et de propreté en évitant l’encombrement visuel. Le vide est également une marque qualitative.

N’oubliez pas un principe fondamental en design graphique : un graphisme est réussi quand il n’y a plus rien à supprimer. Or, quand on débute, la tendance est à ajouter et superposer les éléments. C’est une erreur. Inspirez-vous des marques de luxe qui donnent généralement beaucoup d’importance aux espaces négatifs.

La couleur

La juste utilisation des couleurs et la compréhension de ce qu’elles communiquent sont deux éléments fondamentaux pour la cohérence visuelle. Les couleurs influencent la psychologie de vos utilisateurs. Elles provoquent des émotions et envoient des messages inconscients. La théorie des couleurs aide également les concepteurs à choisir la bonne combinaison et créera un style harmonieux.

Par exemple, les couleurs complémentaires, comme le bleu et l’orange, peuvent créer un fort contraste qui rend un design accrocheur. D’autre part, les couleurs analogues, comme les nuances de bleu, peuvent créer un aspect apaisant et agréable à l’œil. Dans l’ensemble, la théorie des couleurs est un outil formidable pour s’assurer que message est bien compris.

La théorie des couleurs
Schéma de la théorie des couleurs

Comprendre la symbolique des couleurs
Les couleurs ont généralement des connotations culturelles et symboliques qui peuvent varier d’une culture à l’autre. Cependant, voici quelques significations généralement attribuées aux couleurs :

  • Le bleu symbolise la fiabilité, la loyauté et la confiance, la sérénité et à la tranquillité. Il est souvent utilisé dans les domaines de la finance, de la technologie et de la santé.
  • Le jaune évoque la joie, à l’optimisme et à la gaieté, la curiosité et l’intelligence. Il est utilisé dans les domaines de la nourriture et des produits pour enfants, l’enseignement et l’apprentissage.
  • L’orange est souvent associé à la chaleur, à l’amitié, la créativité et l’originalité. Il est souvent utilisé dans l’agroalimentaire et les domaines créatifs.
  • Le rouge symbolise la passion, l’énergie et l’excitation, l’urgence et le danger et est utilisé dans l’industrie alimentaire, dans les domaines de la séduction, de l’urgence et de la prévention.
  • Le vert est associé à la nature, la santé, la prospérité, l’espoir et la stabilité. Le vert sera privilégié dans les domaines qui on attrait à la nature et à l’écologie, à la nourriture, à la finance et aux banques.
  • Le violet représente la richesse et à l’élégance, l’imagination, la créativité et l’ésotérisme. Cette couleur est utilisée dans le luxe et les produits haut de gamme et dans tout ce qui touche à la spiritualité.
  • Le noir est symbole d’autorité, de sophistication et de luxe. Il est privilégié dans l’industrie du luxe.

Il est important de garder à l’esprit que ces significations sont générales et peuvent varier en fonction du contexte et de la culture. En tant que graphiste, il est important de considérer les connotations culturelles et symboliques des couleurs lors de la sélection de couleurs.

L’accessibilité

Les guidelines d’accessibilité constituent un élément important de la création d’un site ou d’une page web accessible aux personnes avec un handicap visuel. L’objectif est de s’assurer que chacun peut accéder au contenu de la page et l’utiliser. Pour y parvenir, il y a quelques principes à garder à l’esprit.
Tout d’abord, la lisibilité. Assurez-vous que la taille et la police du texte sont appropriées et que le contraste entre le texte et le fond est suffisamment élevé pour être lisible.
Deuxièmement, le contraste qui doit être suffisant entre les tons les plus clairs et les plus sombres.
Troisièmement, les couleurs qui ne doivent pas être dans des tons trop similaires sous peine d’un rendu trop uniforme pour certaines déficiences visuelles. Le respect de ces principes d’accessibilité permettra à chacun d’accéder à votre page Web, quel que soit son handicap.

Le mouvement

Le mouvement est le dernier aspect important à prendre en compte. L’utilisation d’animations et d’effets visuels permet de créer une expérience virtuelle dynamique et interactive. Les animations et les effets visuels peuvent être utilisés pour attirer l’attention des utilisateurs et les aider à comprendre le contenu d’une page. Attention cependant à ne pas en abuser. Une animation a deux travers qui peuvent vous desservir : elle peut avoir l’effet inverse de celui désiré : une perte de lisibilité ou d’usabilité. Assurez-vous également qu’elle fonctionne dans la version mobile de votre site. Si ce n’est pas le cas, désactivez-la en version responsive. Enfin, elle va allonger le chargement de votre page. Or, le temps de chargement est un paramètre qui a de plus en plus d’importance pour les moteurs de recherche, donc pour votre référencement naturel. Attention à bien optimiser vos animations.

 

 

Conclusion

La conception de sites Web est un sujet vaste et complexe, mais si vous vous maîtrisez les principes de base, vous pouvez créer un site Web qui a de l’allure, qui fonctionne bien et qui est facilement accessible à tous et à tous les écrans. N’ayez pas peur d’essayer différentes approches pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour votre projet. En suivant les dernières tendances et en appliquant les principes de base du webdesign évoqués dans cet article, votre site répondra aux exigences de vos utilisateurs. N’oubliez pas que la conception graphique de sites Web n’est pas une science exacte. Mais plus les bases sont solides, plus on peu en jouer et les tordre dans tous les sens. N’ayez pas peur de faire des essais et des ajustements en fonction des statistiques obtenues sur Google Analytics ou la Search Console pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Si vous souhaitez créer un site internet et que vous n’avez pas le temps ni les compétences nécessaires, contactez notre agence web

Partagez cet article

Dans la même catégorie

logo ToyBox design, agence web à La Rochelle